Principale

Ouverture cycle de rencontres - Fabien RAJON

Retour sur l‘ouverture de notre cycle de rencontres « Carrière politique, carrière professionnelle ; à la croisée des mondes » en la présence de Fabien RAJON.

Un groupe de sympathisants et militants, toute génération confondue,  avait répondu à l’appel pour échanger sur les liens, les différences et les enseignements tirés d'une vie mêlant carrière professionnelle et politique. Fabien RAJON avait accepté de se prêter à l’exercice et les Jeunes Actifs Isérois le remercient à nouveau.

Présentation de Fabien RAJON par le biais de sa carrière professionnelle

Fabien est un enfant de la Tour du Pin, âgé aujourd’hui de 35 ans, et cela sur plusieurs générations. Il commença par des études de droits à Grenoble en droit privé (sciences criminelles) puis un DESS en droits des affaires. Fort de ses masters, il souhaita compléter sa formation par un séjour à HEC Paris au sein d’un Master « Management du droit des affaires ».

Se découvrant rapidement des appétences pour le métier d’avocat et souhaitant incarner le maillon d’une chaine entre droits des affaires et droit pénal, il passa son concours d’avocat puis prêta serment à Lyon pour lancer son cabinet en 2010.

Présentation de Fabien RAJON par le biais de sa « carrière » politique

Grenoble apparaissant comme une ville maillée par la gauche fin des années 90, début des années 2000, Fabien souhaita donner un nouveau souffle au syndicat étudiant de l’UNI puis intégra rapidement le RPR en 2000 pour parfaire sa connaissance de l’écosystème politique local. Au-delà de cela, ce qui le motiva fut la cohésion de groupe, la défense de valeurs et l’aspect terrain du militantisme. En 2003 et 2004 il mit la priorité sur sa carrière professionnelle et décida de revenir en politique en 2008 via les municipales sur une liste de droite à la Tour du Pin. Il fut conseiller municipal d’opposition en 2011 suite à une démission et commença alors un travail de fond sur le bilan du Maire sortant. C’est en 2014 qu’il incarna le changement attendu par ses concitoyens et fut élu avec une large majorité à la Tour du Pin sur un programme fort et engageant. Sa première mesure fut d'ailleurs de baisser ses indemnités de 40% ainsi que celles de ses adjoints de 30%. Fort de ce succès, il se présenta aux départementales et remporta une belle victoire.

Aujourd’ hui, les semaines de Fabien sont partagées à 50/50 entre ses activités d’avocat et ses activités d’élu.

5 enseignements de cette rencontre

   - L’indépendance financière peut être un gage d’indépendance intellectuelle

   - La vie d’élu et ses responsabilités demandent une expertise sur un ou des domaines particuliers. Il semble donc important d’avoir pu éprouver ses connaissances dans un autre poste que celui d’élu

   - Le poste d’élu demande et nécessite de prendre le temps qu’il faut pour faire avancer les dossiers et de prendre le recul nécessaire afin d’avoir une réelle vision dans le temps pour sa commune et son territoire

   - Vouloir mener les deux de front (vie professionnelle et politique) n’est possible que sous certaines conditions (type de mandat et type de profession notamment)

   - Les jeunes qui veulent s’investir en politique et garder une profession parallèle doivent garder le cap car ces situations sont pleines d’enseignements et méritent d’être vécues.

Le monde politique a besoin de ces personnes qui souhaitent mettre à profit une valeur ajoutée et une expérience professionnelle pour le bien commun de leurs concitoyens.

C’est avec cette volonté de montrer un autre visage de nos élus que nous aurons le plaisir d’accueillir le 5 novembre, Yannick NEUDER.

Vous souhaitant présents à notre prochain événement,

L’équipe des Jeunes Actifs Isérois

JoomShaper