Principale

Réunion 18 avril Jeunes Actifs UMP Isérois

Suite aux élections municipales de mars 2014, l'heure est à la préparation des européennes et des autres échéances à venir.
 
En tant que militants ou sympathisants, nous avons un rôle à jouer auprès de nos concitoyens en leur apportant de l'espoir et de la confiance en l'avenir.
 
Rendez-vous est donc donné ce vendredi 18 avril à 19h30 au Siège UMP, 9 Place Paul Vallier à Grenoble
 
Les échanges pourront continuer autour du verre de l'amitié.

Nous comptons sur votre mobilisation alors n'hésitez pas à venir avec vos amis sympathisants ou militants.

Amitiés,
Cécilia DURIEU et Benjamin PITON
Jeunes Actifs Isérois UMP

La nouvelle génération inquiète pour la démocratie locale

Le Comité de liaison des Unions de quartier de Grenoble a invité l’ensemble des têtes de listes candidates à l’élection municipale de mars 2014 ce lundi 10 février pour débattre autour de la question suivante : « quelles mesures comptez-vous prendre pour renforcer la participation des citoyens à la décision publique ? ». Nous, équipe du renouveau et du nouveau souffle à Grenoble, souhaitons remercier cette initiative et ainsi les organisateurs.

Premier constat, certaines têtes de listes manquaient à l’appel et étaient représentées par certains de leurs colistiers.

Ce débat, qui devait servir à donner aux citoyens grenoblois des orientations claires, a en réalité montré que peu de divergences existaient entre les principaux candidats. A titre d’exemple, le bilan de la majorité sortante n’a été évoqué qu’à une seule reprise…simplement pour rappeler les 19 dernières années de pouvoir socialiste.

Plus globalement, nous n'avons pratiquement pas eu de confrontations directes d'idées, de projets entre candidat malgré une attente réelle de l'auditoire. En réalité, nous avons pu assister à une succession de monologues à l'exception de quelques brefs échanges directs et cordiaux...

La réalité est simple : la nécessité de sortir des abysses d’un discours politicien usé !

A titre d'exemple, aucune discussion de fond n’a émergé sur la Charte de la démocratie locale, document en 27 points jusqu’à présent mis en valeur par la majorité socialiste sortante.

Lors des « primaires du changement », nous avions entamé une réflexion sur ce sujet majeur pour notre engagement citoyen quotidien, en proposant certains axes nécessaires pour la refonte totale d’une démocratie locale quasi-inexistante aujourd'hui:

http://benjaminpiton.fr/index.php/ma-vision-pour-grenoble/democratie-locale

Un événement comme celui de ce soir, qui aurait du être un moment de débat d’idées animé et dynamique, conforte à nouveau notre volonté d’inscrire l’engagement de la nouvelle génération dans une démarche moderne et attractive pour les citoyens.

Prochainement, vous découvrirez le LP3 (Laboratoire de Prospective et des Projets politiques), Think Tank Grenoblois qui proposera à l’ensemble des citoyens un espace de débats, de réflexion, de productions de projets politiques innovants, et surtout, une dynamique pour redonner le goût de s’engager pour son avenir.

2014 ou la concrétisation d'une espérance

Souvenirs 2013

VOEUX 2014

Chers citoyens Grenoblois, Chers amis,

Je souhaite à chacune et à chacun d’entre vous une excellente année 2014. Cette année sera pour nous tous une étape supplémentaire sur le chemin de l’espoir d’un avenir meilleur pour notre ville et notre agglomération.

L’année 2013 aura été marquée par l’émergence d’un désir citoyen de transformation profonde du paysage politique local. Cette marche vers un nouveau souffle se fera progressivement et de façon construite, avec une nouvelle génération de responsables publics en devenir prête à servir les Citoyens Grenoblois.

2013 aura été pour mon équipe et pour moi-même une étape fondatrice dans notre engagement au service de notre ville.

Nous avons eu le courage de nous engager dans le processus des primaires organisé par l’UMP 38, nous avons porté la voix de l’opposition municipale sur le terrain pendant de nombreuses semaines, nous avons constitué une équipe de travail composée d’individus aux origines, aux expériences et aux compétences diverses et complémentaires. Cet engagement a été reconnu par le plus grand nombre et je souhaite remercier du fond du cœur chaque personne qui a pu nous apporter son soutien.

A l’heure où notre ville entre dans une période de campagne électorale, une grande partie des citoyens Grenoblois fait le constat d’un éternel prolongement des méthodes politiciennes usées et déconnectées des réalités quotidiennes. La défiance des citoyens Grenoblois envers les élus de la majorité socialiste, mais aussi envers d’autres candidats rodant dans un paysage politique local sclérosé depuis bien trop longtemps, est plus que jamais compréhensible.

2014 sera donc l’année de concrétisation d’une espérance. Les premières semaines de 2014 seront marquées par la création d’un « Laboratoire des Projets Politiques », Think Tank qui permettra de regrouper des compétences, des idées et qui suivra une méthode de travail rigoureuse afin de présenter dès cette année aux citoyens Grenoblois de véritables axes de développement pour notre ville.

Les échéances électorales à venir sont prises à la légère par certains individus souhaitant tester une pseudo-popularité et finissant toujours par rejoindre la dynamique d’accords politiciens stériles et destructeurs.

Il est important que les citoyens Grenoblois sachent que des jeunes femmes et hommes, soutenus par des personnes d’expérience, souhaitent mettre leur savoir-faire, leur savoir-être et leur ambition au service de l’avenir de leur ville.

Nous devons porter cet espoir ! C’est cet engagement dynamique, ambitieux et réaliste que je souhaite partager avec vous dans les semaines et les mois à venir.

Avec ma fidélité et ma détermination,

Benjamin PITON 

Etre en accord avec soi et assumer ses choix

Benjamin PITON - ancien candidat aux primaires à Grenoble

 

Communiqué de presse du 29/01/2014

« Etre en accord avec soi et assumer ses choix »

 

L’engagement politique doit être, aujourd’hui plus que jamais, marqué par la vérité et la transparence. C’est ainsi que j’annonce, sans ambiguïté, avoir refusé la proposition du candidat Matthieu CHAMUSSY pour le rejoindre en 23e position sur sa liste « Croire en Grenoble » (proposition faite le 28/01/2014).

Depuis plusieurs mois, j’ai souhaité porter la voix d’une nouvelle génération ambitieuse, compétente et réaliste, souhaitant s’investir pour les citoyens grenoblois en proposant un véritable renouvellement d’un paysage politique local usé et sclérosé. J’ai eu le courage de participer aux processus des « primaires du changement » et de proposer aux militants et sympathisants de la Droite et du Centre une nouvelle vision de l’engagement public. Grâce à la constitution d’une équipe d’individus aux origines, aux expériences et aux compétences diverses et complémentaires, j’ai pu montrer que la détermination politique du 21ème siècle devait passer par des actions concrètes, réalistes et sans calculs politiciens.

Dans ce sens, j’ai été le premier à publier plusieurs axes de programme (dans le cadre des « primaires du changement ») et à porter la voix de l’opposition municipale en allant, chaque semaine, sur le terrain, à la rencontre des citoyens grenoblois depuis le mois de mars 2013. Dans la continuité de mon action et avec le soutien de nombreux militants et sympathisants de la Droite et du Centre à Grenoble, j’ai proposé en octobre dernier, aux instances nationales de l’UMP, ma candidature pour conduire la liste de ma famille politique lors de l’élection municipale de mars 2014.

En restant fidèle à mes valeurs et à mes propos, j’ai respecté le choix de la Commission Nationale d’Investiture ayant désigné en novembre dernier Matthieu CHAMUSSY pour conduire la liste UMP – UDI pour cette échéance électorale majeure. Aussi, mon engagement initié lors des « primaires du changement » a été pleinement reconnu par les instances nationales et locales de l’UMP.

http://www.ump38.fr/cni-grenoble-une-etape-necessaire-pour-jc-peyrin/

En décembre dernier, notre candidat avait indiqué son souhait de « rassembler », de « faire l’union » et surtout de donner la possibilité à de nouveaux visages et à de nouvelles compétences de s’exprimer.

Aujourd’hui, force est de constater que la campagne électorale menée par Matthieu CHAMUSSY n’est pas à la hauteur de la transformation attendue et souhaitée par les citoyens grenoblois. Les méthodes employées sont dépassées, l’adhésion des militants et sympathisants faible, l’ambition illusoire. Je souhaite donc à Matthieu CHAMUSSY du courage dans sa démarche qui n’aura pas su convaincre une jeune génération refusant les jeux politiciens mais souhaitant s’investir concrètement pour transformer l’action publique locale.

L’engagement politique ne doit pas être rythmé par les différentes échéances électorales. Il s’agit d’une passion qui doit être menée à bien grâce à une méthode et une éthique. Je reste ainsi fidèle à ma famille politique, l’UMP, et continuerai à inscrire mon action dans un cadre différent. La création à venir du LP3 (Laboratoire de Prospective et des Projets Politiques), « think-tank » qui diffusera des propositions politiques innovantes pour l’agglomération grenobloise et qui placera au cœur de sa réflexion les valeurs de l’humanisme, de la tolérance et de l’exemplarité, en sera la première illustration.

Benjamin PITON

Renouvellement nécessaire

Renouvellement UMP Grenoble

Sonnette d’alarme et lancement du Laboratoire de Prospective & de Projet Politique

Nous, équipe du renouveau UMP à Grenoble, souhaitons tirer la sonnette d’alarme et annoncer la création d’un « Laboratoire de Prospective & de Projet Politique » (LP &PP).

La sonnette d’alarme doit être tirée aujourd’hui au regard de la campagne réalisée en amont des élections municipales à Grenoble. En effet, en cette période hivernale, cette campagne patine et ne rassure pas les militants et sympathisants UMP notamment. Le contexte actuel laisse à croire que cette élection municipale de mars 2014 sera celle de la continuité de méthodes politiciennes usées, et non celle de l’évolution, menée notamment par une génération de responsables publics en devenir.
En effet, nos militants, les sympathisants de la droite et du centre ainsi que l’ensemble des Citoyens Grenoblois ne veulent plus d’un spectacle d’égos et d’une démocratie participative de façade, chère au PS de Jérôme Safar.

C’est dans cette optique de détermination d’avenir que nous créons aujourd’hui un « Laboratoire de Prospective et de Projet Politique », groupe de réflexion sous forme de « Think-Tank » qui permettra une réelle participation de chacun à la proposition d’idées qui seront prises en compte dans le projet politique de l’UMP. A court terme l’objectif sera l’élection municipale mais la structure perdurera pour les autres échéances.

Le bureau du « LP & PP » sera présenté à la rentrée, en Janvier.

A titre d’exemple, trois idées majeures devraient être mises en oeuvre dès le premier mois de la prochaine mandature :
- la création d’un Office du Commerce et de l’Artisanat par quartier, afin de regrouper les compétences et d’unir les personnalités concernés pour déterminer les axes de développement ;
- la mise en place d’une Cellule locale de renseignement afin de renforcer la coordination entre Police Municipale, Police Nationale et médiateurs.
- la construction de 5 parkings-silos avec micro déchetterie en sous sol et jardin sur les toits (sur plusieurs étages) à Grenoble, permettant un désengorgement de la Ville, une progression de l’utilisation des transports en commun et de fait une diminution de la pollution.

Que les militants et sympathisants de la droite et du centre, mais aussi et surtout l’ensemble des Citoyens Grenoblois soient rassurés : la présence d’une jeune génération compétente et pragmatique sera visible dans le combat des idées et sur le terrain lors de cette campagne électorale. En cette période de fêtes, nous emportons dans notre hotte : du dynamisme, du pragmatisme et du réalisme !

Plus d'articles...

Page 4 sur 11

JoomShaper