Principale

Débat finances publiques et opération parrainage

Dans le cadre des primaires du changement, le débat d'hier sur les finances publiques grenobloises a donné lieu à une intervention d'un grand témoin de qualité, Pierre De Villard, avec une analyse factuelle et fine de la gouvernance socialiste à Grenoble de 1995 à aujourd'hui. Ensuite, les candidats ont pu s'exprimer, chacun avec sa personnalité et son style, sur le thème de la soirée. Si un consensus a pu se dégager au niveau du constat d'échec de la municipalité actuelle, il y a eu malgré tout des différences de méthode et de fond. En effet, certains se sont plus attachés à la critique du bilan de la municipalité actuelle et d'autres à proposer des solutions d'avenir. Pour ma part, et comme depuis le début de ce processus des primaires, je suis resté dans une dynamique de propositions basées sur des situations d'échecs, que je dénonce d'ailleurs, mais sans me focaliser uniquement sur cet aspect négatif. En effet, c'est bien l'avenir qui m'importe et qui intéresse les Grenoblois ainsi que les solutions que nous pourrons leur proposer. A ce titre, j'ai pu faire 5 propositions phares en matière de finances publiques que vous retrouverez via le lien suivant: Propositions Finances Benjamin PITON.

La deuxième phase du débat a laissé place aux questions avec le public et j'ai pu à ce titre répondre à une interrogation sur le manque d'effectifs au sein des écoles en faisant un parallèle avec les problèmes rencontrés au sein des crêches et maisons de retraite à Grenoble.

Un repas convivial s'en est suivi entre quelques candidats, leurs soutiens et des cadres de l'UMP 38 dont Catherine Damiron et Jean-Claude Peyrin, président de l'UMP 38.

L'étape qui continue est celle de la recherche des parrainages grâce aux opérations de terrain, qui ont lieu toutes les semaines, à la rencontre des Grenoblois avec mon groupe de soutien afin de montrer qu'un changement est envisageable avec de jeunes talents.

Un nouveau souffle à Grenoble est possible en soutenant ma candidature et en remplissant le bulletin de parrainage ci-dessous ainsi que le formulaire de contact (si vous êtes inscrits sur les listes électorales à Grenoble) pour me faire part de votre volonté de soutien afin de tirer un trait sur le passé à Grenoble !

Bulletin de parrainage - Benjamin Piton

Tractage pour des parrainages et de la pédagogie

Dans le cadre des primaires du changement et en parallèle de la série de débats thématiques qui prendra fin mardi prochain et des tractages associés, j'ai pu continuer aujourd'hui l'étape de "séduction" à la recherche des parrainages pour ma candidature tout en donnant des explications pédagogiques sur le processus des primaires. En effet, les Grenoblois s'interrogent sur le timing adopté, sur qui pourra voter et surtout à quelles conditions. Autant de questions qui ont pu trouver des réponses via le tract distribué ce matin avec mon groupe de soutien dans Grenoble. Des contacts chaleureux par rapport à ma candidature car nos concitoyens veulent tirer un trait sur le passé et regarder vers l'avenir. En cela, ma génération a le devoir d'être présente et de changer des méthodes politiciennes qui n'arrivent plus à convaincre les gens. Cela passe notamment par l'élaboration d'un programme précis tiré d'un constat d'échec avec des propositions chiffrées quand cela est techniquement possible. L'émergence d'une génération qui ne voit plus la politique comme un gagne pain mais comme un moyen de défendre un idéal au niveau local doit pouvoir se concrétiser. Pour cela, j'ai besoin de vos parrainages avant le 31 août 2013 alors n'hésitez pas à remplir et à faire remplir ce bulletin via les modalités décrites dans le document ci-dessous (synthèse de mon programme: http://benjaminpiton.fr/index.php/ma-vision-pour-grenoble/synthese) !

Règles des primaires et candidature de Benjamin PITON

Bulletin de parrainage - Benjamin Piton

Rencontres avec des commerçants et un sportif

icon Tract Benjamin PITON Candidat aux primaires à Grenoble

Bilan du tractage réussi de ce matin à Grenoble: rencontres et discussions avec une dizaine de commerçants à Grenoble qui me confortent dans mon objectif de candidature dynamique, novatrice et tournée vers l'avenir. Ils dressent tous un constat similaire en terme de voirie à refaire, en terme de problème de stationnement et en terme d'insécurité. De plus, ils se sentent exclus des concertations et mal considérés par la municipalité actuelle. Le message est donc sans équivoque: "prenez leur place et faite du terrain afin de nous rencontrer et de discuter avec nous". Ce tractage s'est terminé par une rencontre fortuite d'un joueur des "brûleurs de loup", club de hocket sur glace grenoblois, en la personne de Baptiste Amar. Tout comme lui, je partage l'esprit de compétition qui permettra au meilleur d'entre nous de sortir vainqueur du processus des primaires. Ces rencontres sont très instructives et permettent de montrer à nos concitoyens qu'un changement est possible à Grenoble !

Prochain débat : démocratie locale 24/06/2013

Le prochain débat des "Primaires du changement" aura lieu le lundi 24 juin à 20h à l'hôtel Europole (29 rue Pierre Sémard) à Grenoble et portera sur la démocratie locale. Cela me donnera l'occasion d'exposer mes propositions en terme de participation citoyenne et surtout d'engagement politique si je suis élu. C'est un sujet complexe avec une forte composante historique puisqu'il aura fallu attendre deux siècles après la Révolution pour qu'apparaissent les premiers mécanismes de consultation locale avec les lois de 1992, 1995 et la révision constitutionnelle de 2003. De plus, n'oublions pas que les communes ont été reconnues à la Révolution, les départements dans les années 1820-1830 et les régions en 1970-1980. Il est donc grand temps d'entrer aujourd'hui dans une nouvelle ère et c'est bien dans ce cadre que je serai amené à donner mes axes de propositions pour Grenoble. Vous pourrez retrouver le détail de mon programme à ce sujet sur ce site dans la partie "Ma vision pour Grenoble" suite au débat.

Débat urbanisme du 13/06/2013

Les primaires du changement ont donné lieu à un nouveau débat sur le thème de l'urbanisme. Nos deux grands témoins ont dressé un bilan globalement négatif en terme de patrimoine à Grenoble et mitigé au sujet de la densification. J'ai pu intervenir après Alain Carignon et Denis Bonzy afin de rappeler l'ouverture de mon site, la motivation de ma candidature pleine et entière qui se veut tournée vers l'avenir ainsi qu'une première proposition, avec comme exemple l'esplanade et son devenir. Cela pour faire de Grenoble une ville pionnière en terme de concertation des Unions de quartiers et des collectifs citoyens.

Puis, lors de la série de questions, j'ai pu préciser mes propositions d'urbanisme liées à la petite enfance et aux maisons de retraite, à la solidarité énergétique ainsi qu'à la ville du futur en mettant en avant la verticalité. Pour moi, un responsable politique devrait être pragmatique et visionnaire à la fois. Des vidéos suivront cet article pour vous permettre de revoir les moments phares de mes interventions. Un nouveau souffle s'établit sur Grenoble !

Plus d'articles...

Page 9 sur 11

JoomShaper